Reprise d’entreprise

calculatrice

Reprendre une entreprise ne s’improvise pas. Être préparé et organisé sont les clefs de la réussite. Pour mener à bien votre reprise, suivez bien la liste des étapes incontournables.

Avant tout, informez-vous sur le marché de la reprise d’entreprise ! Savoir que le marché de la transmission-reprise est quasi-exclusivement composé de très petites entreprises et qu’il est possible de trouver une entreprise à tous les prix sont autant d’informations qui vous feront gagner du temps.

60 000 entreprises reprises chaque année

Depuis 2006, il n’y a plus de données chiffrées disponibles sur le nombre de reprises, date à laquelle l’Insee a cessé de les comptabiliser. Un consensus s’est néanmoins dégagé autour du chiffre de 60 000 par an. Un chiffre relativement stable depuis les 10 dernières années.

Depuis 2002, la thématique de la Transmission – Reprise est régulièrement mise en avant en raison de la prise de conscience politique du vieillissement de la population et par suite des chefs d’entreprise ; une explosion du nombre de transmissions d’entreprise était attendue. Cependant, si l’âge est un élément déterminant dans la vente d’une entreprise, il est loin d’être le seul.

Si en 98, 60% des dirigeants vendaient pour prendre leur retraite, ce n’est le cas aujourd’hui que pour 50 % d’entre eux. De plus, avec la crise économique de 2009 et les débats sur l’âge de la retraite, l’explosion attendue s’étire dans le temps et pourrait ne jamais avoir lieu.

Optez pour le rachat d’entreprise de type TPE

En France, les très petites entreprises (TPE), de moins de 10 salariés, représentent 94 % des entreprises. Concentrez donc votre reprise sur des entreprises de cette taille étant donné qu’elles sont les plus nombreuses ! Vous y gagnerez en temps et en investissement financier.
Si vous souhaitez créer votre PME (plus de 20 salariés), faites le plutôt par rachats successifs de TPE.